Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bains naturels

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest


Vous rêver de relaxation, de repos et le tout à moindre frais ? Alors n’hésitez plus ! Les sources naturelles d’eaux chaudes sont faîtes pour vous. Pour moins de 10€, offrez-vous le luxe de tester l’un de ces lieux hors-du commun qui vous apaiseront après une longue randonnée ou bien simplement pour la détente. Au cœur des montagnes ou proches de volcans, les bains vont vous faire frémir !

 

Qu’est qu'un bain naturel ?

Les bains naturels, sources chaudes ou encore sources thermales sont de véritables piscines d’eaux chaudes naturelles ! Il s’agit plus exactement « d’émanations d’eau et de vapeur d’eau » à très haute température. Les sources sont captées en profondeurs et atteignent généralement la surface avec un fort débit. Ces eaux, très riches en soufre et en sels minéraux ont des propriétés très convoitées pour la peau.

 

De plus en plus prisés par les curistes, les bains naturels sont une véritable source de relaxation. Grâce à ses vertus apaisantes, l’eau des thermes soulage les douleurs musculaires mais aussi soigne les rhumatismes et certains problèmes respiratoires.

 

Où en trouver ?

Les sources d’eaux chaudes, piscines naturels et bains de vapeur font typiquement partis des paysages Islandais ! Sport national dans ce pays nordique, c’est un détour obligatoire si vous voyagez en Islande. Notre conseil : La période de Mai/juin est idéale pour effectuer un voyage sur cette île du nord puisque le jour est permanent et la nature en pleine action. De plus, l’hébergement ne coûte pas encore trop cher puisque c’est encore la basse-saison.

Mais sachez qu’il en existe aussi beaucoup en France, au cœur du Cantal ou bien encore dans les Pyrénées-Orientales, vous pourrez y découvrir une expérience de relaxation unique.

 

Zoom sur les bains de Saint Thomas et de Dorres situés dans les Pyrénées-Orientales.

Les Bains de Saint-Thomas sont au cœur d’un amphithéâtre dans lequel existent 3 bassins. Une source jaillissant à 58° toute l’année alimente les bains. Tous les bassins ont été construits dans le but de pouvoir offrir aux curistes et visiteurs un confort optimal. Entre jacuzzis, jets et douches, l’eau de ces bassins est aux alentours de 37°, ça fait rêver non ? Comptez 5,70€ l’entrée et 13€ pour l’accès au hammam et aux bains.

 

Les bains romains de Dorres eux, datent du moyen-âge. Auparavant les bains avaient un usage domestique, désormais ils sont très en vogue pour les traitements en cure thermale. Les bains de Dorres comptent deux bassins et deux baignoires antiques intégrées au cœur d’une pierre de granit. L’eau est à 39° ce qui permet une relaxation intense ainsi qu’un panorama d’exception donnant sur les montagnes. Le prix de l’entrée est de 4€ et il comprend une visite du musée l’été.

 

Les bains de Dorres par Étienne Navarre

 

Le saviez-vous ?

La source la plus chaude d’Europe se trouve en France ! En effet, la ville de Chaudes-Aigues abrite une source qui jaillit à une température très élevée de 82°. Cette source est une source thermale permettant de soigner les rhumatismes mais sert aussi de chauffage à la ville !

 

par Jennifer Castel • Vendredi 3 Mai 2013

 

----------

 

Article collecté sur le site :

http://www.meteocity.com/magazine/bien-etre/les-bains-naturels_56/#.UYZMTkqZBqQ

 

Edité le 05 mai 2013 par,

 

signature 2

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

Comment se soigner naturellement ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

fatigue medecines douces

 


L'homéopathie

L’homéopathie est considérée comme une médecine douce et « alternative ». Aujourd’hui largement controversée, cette méthode de soin a été développée par le Docteur Samuel Hahnemann, un médecin allemand, il y a plus de deux siècles.

 

Elle repose principalement sur ce qu’on appelle « la loi de la similitude ». Ce principe, qui remonte à Hippocrate, conçoit qu’une substance qui provoque certains symptômes chez une personne en bonne santé peut guérir une personne malade, touchée par le même groupe de symptômes. L’homéopathie se base donc en fait sur l’idée selon laquelle le corps possède en lui la force de générer un processus naturel de guérison. Il vaut donc mieux, aux yeux du Docteur Hahnemann, trouver les moyens de stimuler ce processus naturel de guérison plutôt que de chercher à connaître l'agent pathogène spécifique d’une maladie.

 

La « loi de l’individualisation » est également un facteur très important dans l’application de la méthode homéopathique. On recherche en effet toujours les symptômes les plus particuliers à l’individu malade en se référant à ce qui caractérise ce dernier (éléments physiques, physiologiques, mentaux, psychiques, etc). En homéopathie, on s’attache à soigner l’individu malade et non la maladie, tout est donc extrêmement personnalisé ; deux personnes qui souffrent des mêmes symptômes n’auront donc pas forcément la même prescription homéopathique.

 

Malgré ces différents principes qui agitent le monde de la médecine et provoquent de vifs débats, l’homéopathie est pratiquée depuis maintenant 200 ans et ne semble aujourd’hui pas être victime d’une baisse de popularité.

Ce que peut soigner l’homéopathie

Si seul un médecin homéopathe est capable de définir si cette méthode sera efficace pour un patient, en fonction de sa pathologie et de son profil, on estime que c'est sur les troubles nerveux et les troubles fonctionnels ainsi que sur les affections respiratoires et les allergies qu’elle est la plus efficace.


L’homéopathie permet également de traiter des problèmes comme l’acné, les douleurs musculaires, osseuses ou digestives, l’eczéma, la fatigue, l’hypertension, les migraines ou encore les troubles liés à la ménopause ainsi qu’une multitude d’autres pathologies bénignes.


Ce traitement est néanmoins censé soigner le corps dans son ensemble et non pas une maladie en particulier, cela explique d’ailleurs pourquoi les médecins posent tout un tas de questions annexes aux symptômes du patient.

 

par Mélanie Pollet le Jeudi 2 Mai 2013

 

-------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.meteocity.com/magazine/bien-etre/comment-se-soigner-naturellement/#.UYZKlUqZBqQ

 

Edité le 05 mai 2013 par,

 

signature 2

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

Question au Gouvernement

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

photo 1.imgx

 

 

14ème législature

Question N° : 25810 de M. David Habib ( Socialiste, républicain et citoyen - Pyrénées-Atlantiques ) Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales et santé Ministère attributaire > Affaires sociales et santé
Rubrique > santé Tête d'analyse > maladies rares Analyse > prise en charge. fibromyalgie
Question publiée au JO le : 30/04/2013 page : 4620

Texte de la question

M. David Habib attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation des patients atteints de fibromyalgie. Ils sont confrontés aux souffrances, fatigue, troubles du sommeil et de nombreux autres symptômes associés. Les origines sont très diverses et ont été souvent associés à des traumatismes psychologiques mais aussi physiques. Il existe plusieurs sortes de fibromyalgies, ce qui rend difficile l'identification des mécanismes responsables. Ce syndrome touche majoritairement des femmes, entre 30 et 50 ans, mais également les enfants et les adolescents. Les effets invalidants de ce syndrome perturbent leur qualité de vie, leur vie familiale, les activités quotidiennes, sociales et professionnelles mais aussi leur situation financière dans la mesure où ces personnes souffrant de cette maladie ne bénéficient pas d'une reconnaissance dans un taux d'incapacité pouvant leur permettre d'accéder à des allocations correspondantes. Aussi, il lui demande bien vouloir lui indiquer quelles sont les intentions du Gouvernement en la matière et ce qu'il compte faire concrètement afin que la fibromyalgie soit reconnue comme une maladie à part entière et qu'elle puisse, à ce titre, bénéficier d'une prise en charge réelle et efficace.

-----------

Article collecté sur le site :

Edité le 04 mai 2013 par,
signature 2

Publié dans Législation

Partager cet article

Repost0