Articles avec #sophrologie tag

Publié le 16 Juin 2017

Blog Expert

oOo

 

Deux millions de Français souffrent de fibromyalgie, principalement des femmes entre 35 et 45 ans. La sophrologie peut leur apporter un plus contre les douleurs et l'anxiété. A tester pour aller mieux.

La fibromyalgie se caractérise par des douleurs diffuses et nombreuses dans tout le corps, et notamment au niveau des articulations. Elle s'accompagne également d'une fatigue chronique, de maux de tête, de troubles digestifs, de troubles génito-urinaires, d'anxiété.

Cette maladie n'est reconnue comme telle que depuis 1992 par l'Organisation mondiale de la santé, et sa journée mondiale est le 12 mai. A cette occasion, découvrez les bienfaits de la sophrologie sur la fibromyalgie.

Une amélioration rapide

Le premier travail sophrologique se fait sur l'anxiété, avec des exercices de relaxation dynamique (respirations et contractions musculaires). Dès la troisième séance, on obtient des résultats efficaces. Surtout, si les exercices sont pratiqués quotidiennement en dehors des séances chez le sophrologue, car cela permet de prendre le mal à la racine et de ne pas le laisser s'installer.

La sophrologie agit également sur la douleur en elle-même, grâce à des techniques qui détournent l'attention. Par exemple, on fait visualiser la douleur : quelle forme a-t-elle (pointue, piquante...), quelle est sa couleur (rouge, violoette...), quelle est sa matière (fer, barbelé...). Ensuite, grâce à un travail de visualisation, on apprend à modifier cette douleur : si elle était pointue, elle s'arrondit. Si elle était rouge, elle devient rose. Si elle était en fer, elle se transforme en velours.

Cette représentation mentale permet d'isoler la douleur, de l'enrayer au quotidien. Ce n'est alors plus tout le corps qui souffre.

Retrouver le mouvement

Certaines personnes souffrant de fibromyalgie ont le corps qui se fige. Les mouvements doux effectués en sophrologie permettent de retrouver le mouvement, de remettre le malade dans une dynamique positive, de lui redonner de l'énergie, de la vitalité.

La sophrologie permet aussi, parfois, de pallier une prise de médicaments. C'est une approche à laquelle il faut penser pour améliorer son bien-être quotidien.

Catherine Aliotta, sophrologue

Sourcehttp://www.santemagazine.fr/le-blog-expert-de-catherine-aliotta/la-sophrologie-au-secours-des-fibromyalgiques-60502.html

oOo

A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension.

oOo

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy, la blogueuse

Publié dans #Sophrologie, #Au secours

Repost 0

Publié le 11 Avril 2017

 

1ère séance de sophrologie :

les 7 choses à savoir

oOo
 

Vous êtes sur le point de prendre rdv pour votre 1ère séance de sophrologie  ?

Avant de vous lancer, il vous reste peut-être quelques interrogations sur le déroulé de la séance : les exercices seront-ils gênants ? les temps de paroles déstabilisants ou trop « psychologiques » ? combien de séances seront-elles nécessaires pour constater une réelle amélioration …?

Grâce à cet article, vous saurez tout sur les dessous d’une séance de sophrologie !

De quoi faire grandement baisser l’appréhension et les mythes qui persistent autour de cette méthode de développement personnel. Non la sophrologie ce n’est pas du yoga, de l’hypnose ou encore de l’ésotérisme !

Comment je m’habille?

La sophrologie n’est pas une pratique sportive à proprement parler, cependant il est préférable de porter une tenue confortable et légère, dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Les exercices peuvent se pratiquer debout, allongé ou assis. Le thérapeute n’effectue aucun toucher ni contact physique, il vous guidera uniquement par le son de sa voix.

Combien de temps ça dure?

En moyenne une séance de sophrologie dure 1h. La première séance est parfois un peu plus longue car elle permet de mieux cerner vos attentes et de comprendre votre réel besoin.

Ce temps d’échange permet de définir votre objectif, ce que vous souhaitez améliorer par la pratique de la sophrologie. Il est primordial que vous soyez complètement impliqué dans cette démarche. En effet, vouloir aller mieux, c’est déjà faire un pas vers le mieux-être. Les objectifs sont aussi nombreux qu’il y a de clients, s’ils sont trop complexes ou trop vagues, c’est au thérapeute de réussir à les redéfinir, car le principe même d’un objectif est qu’il soit atteignable, réalisable.

Vous aimerez aussi :  4 façons de maîtriser les céphalées de tension

Combien de séances pour aller mieux?

Maintenant que votre objectif est défini, le sophrologue est désormais en capacité de vous annoncer le nombre de séances qu’il pense être nécessaire pour l’atteindre. Vous êtes bien entendu libre d’accepter ou de refuser cette proposition de prise en charge personnalisée. La sophrologie doit se vivre comme une aide, un soutien, vous ne devez en aucun cas vous sentir obligé ou contraint.

Le nombre de séances varie généralement entre 2 à 10 séances, tout dépend de la nature de votre demande. C’est pour cela que nous parlons de thérapie brève. Le but est que vous deveniez rapidement autonome en utilisant les techniques vues pendant les séances, dans votre vie quotidienne et/ou dans les périodes difficiles (pic de stress, insomnies, conflit au travail…). D’ailleurs, gardez bien en tête que si votre problématique dépasse les compétences du sophrologue, celui-ci se doit de vous diriger vers le professionnel le plus adapté. Cette règle fait partir du Code de déontologie du sophrologue et garantie une prise en charge adaptée et optimale pour le client.

Ça va me coûter cher?

Alors, tout dépend du nombre de séances dont vous aurez besoin et surtout du lieu d’habitation. Les prix sur Paris et les grandes villes ne sont pas les mêmes qu’en Province, c’est un peu comme les nounous ! Pour une séance de Sophrologie individuelle, comptez entre 50 et 70€/h dans les grandes villes et entre 40 et 50€ en Province. Pour les séances collectives, le tarif est moins élevé, en moyenne de 10 à 20€ l’heure.

Vous aimerez aussi :  9 résolutions simples et constructives pour 2017

Et concrètement, ça se déroule comment une séance de sophrologie?

Une séance « classique » de sophrologie se compose de 3 temps distincts :
 
– d’abord, un échange afin de faire le point depuis la dernière séance, puis une explication de la technique de sophrologie qui va être utilisée pendant la séance.
 
– puis la pratique de la technique personnalisée, en position assise ou debout, les yeux fermés ou ouverts, peu importe. Le sophrologue vous guidera par sa voix, il vous suffit d’être à l’écoute de vos sensations et perceptions. Il s’agit simplement d’un moment privilégié de rencontre avec vous-même. Il est donc inutile de chercher à bien faire ou d’essayer d’atteindre quoique ce soit.

– et enfin, un nouveau dialogue afin que vous puissiez exprimer ce que vous avez vécu et ressenti pendant la séance. Il ne s’agit pas pour le sophrologue d’analyser vos propos mais juste de recueillir vos impressions.

Et après la séance ?

 Vous aurez ensuite des « exercices » inter séances, à pratiquer si vous le pouvez chez vous. Ce travail « inter séances » ne prend pas beaucoup de temps et vous permet de gagner en efficacité et donc d’atteindre plus rapidement l’objectif que vous vous êtes fixé !

Il est bien sûr possible d’enregistrer la séance, pour la réécouter chez vous et vous entrainer.

Maintenant que vous savez tout, faîtes-vous votre propre avis !
Bonne séance !

Fritznel Guerrier
Sophrologue et préparateur mental (Paris 15)

Sourcehttp://therapeutesmagazine.com/1ere-seance-de-sophrologie/?utm_source=newsletter&utm_medium=NL&utm_campaign=Newsletter%20clic%20depuis%20base%20therapeutesmagazine%2010%20av&utm_content=%20&utm_campaign=Newsletter%20hebdomadaire&utm_source=newsletter&utm_term=%20&utm_medium=%20

 

oOo

 

A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension

 

oOo

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Sophrologie

Repost 0

Publié le 17 Mars 2017

Logo Association Zen Tonic

 

http://www.infolocale.fr/rennes_35238_association-zen-tonic_191061

 

Association ZENTONIC « séances découvertes gratuites »

 

Gym « tout en douceur » avec techniques de relaxation et sophrologie

Mardi 14 mars à 11h et à 18h – à la Touche · Rennes

 

Séance adaptée aux personnes en difficulté de santé

Mardi 14 mars à 14h30 et à 15h50 – à la Touche · Rennes

 

Marche nordique « tout en douceur »

Jeudi 16 mars à 14h15 et à 16h (séance adaptée aux personnes en difficulté de santé avec pauses respiratoires) - aux Gayeulle · Rennes

 

oOo

 

cid:image001.png@01D1D154.9C953FE0

 

 

Maison Associative de la Santé

Site internet : http://www.maisondelasante.com

 

! Merci à Cathy pour ces informations que nous relayons dans notre blog !

 

 

A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension.

 oOo

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy

Publié dans #Activités, #Articles collectés, #gym, #douceur, #relaxation,, #sophrologie, #marche nordique

Repost 0

Publié le 30 Mai 2015

Les auteurs de Fibromyalgie expliquent ce qu'on peut attendre de la sophrologie pour soulager les douleurs et les symptômes de cette maladie .

La sophrologie, qu’est-ce que c’est ?

La sophrologie est une méthode de connaissance de soi qui permet à chacun de développer ses ressources de façon naturelle.
Pratiquée en état de conscience modifiée, entre la veille et le sommeil, la sophrologie ouvre de nouvelles portes d’écoute de soi : écoute de notre corps, de notre respiration mais également de notre façon de vivre, de nos habitudes. Son but est d’ouvrir notre champ de conscience : conscience de mes sensations, de qui je suis, de la direction dans laquelle je souhaite aller, pour moi. Elle apporte également des outils pratiques à utiliser au quotidien, que ce soit des exercices corporels, respiratoires ou de visualisation mentale.

Qu’apporte la sophrologie aux personnes fibromyalgiques ?

La sophrologie permet de contacter nos sensations corporelles, zones douloureuses et sensations plus agréables ; contacter notre respiration, zones de blocage et zone de circulation libre ; contacter notre mental, pensées négatives et positives.
Le but est d’activer de nouvelles ressources qui s’intègrent naturellement en nous. Par exemple, notre respiration retrouve naturellement son rôle bénéfique dans notre quotidien. Nous pouvons alors la sentir plus libre, plus ample, plus profonde. En apprenant à écouter notre corps, à le relâcher pendant ces séances, nous pouvons le sentir plus léger, plus souple, plus « vivant » dans nos gestes de la vie de tous les jours.
Par la suite, chacun pourra effectuer une pratique « complète » de sophrologie, en conscience modifiée, ou simplement pratiquer un exercice « ciblé ». Dans le cas de la fibromyalgie, si j’ai une douleur, je pratique uniquement une respiration pour apaiser ma douleur. Si je suis en état de stress, j’utilise un outil pour diminuer ma charge de stress. Je peux également pratiquer des outils, même quand tout va bien. Et surtout quand tout va bien !

Exemple : la sophrologie de la douleur

La douleur est un symptôme important de la fibromyalgie. Nous sommes en présence d’une douleur chronique, avec cette sensation d’avoir mal partout, tout le temps et sans raison apparente ! Ce message nous informe qu’il y a un déséquilibre présent en nous, un peu comme si notre corps nous disait « Regarde par ici, il y a quelque chose à vérifier, à rééquilibrer ».
Peut-être que je vais étouffer ce message en ajoutant des tensions musculaires ou en bloquant ma respiration. Mon corps va alors déclencher une alarme plus forte ou une nouvelle alarme ailleurs, pour m’informer qu’il a besoin que je réponde à sa demande. Je peux également éteindre ce message par un médicament. Ou je peux écouter ma douleur pour déjà lui indiquer que j’ai bien reçu le message et que je vais faire de mon mieux pour trouver une solution.

Si je ne m’occupe pas d’elle, la douleur chronique, va m’envahir avec toujours ce même message, « Alerte, il y a un dysfonctionnement ! », et avec cette impression pour moi de n’être plus que de la douleur. Nous sommes alors dans un mal-être général qui va s’accompagner d’une sensation d’épuisement et d’impuissance face à ces douleurs. Progressivement, notre entourage familial, nos proches, les médecins vont éprouver à leur tout cette sensation d’impuissance, chacun ayant utilisé les ressources dont il dispose pour soulager notre douleur. Ces personnes, confrontées à leur propre impuissance, n’ont parfois d’autres possibilités que de ne pas « voir », à leur tour, notre douleur. Cette négation de la douleur, voire de la maladie, n’arrange en rien notre organisme qui est toujours en demande !

Contacter sa douleur en sophrologie

En sophrologie, nous apprenons à écouter notre douleur, à la décrire. Nous apprenons à la localiser : à quel endroit ? De quelle façon ?
La notion de douleur est propre à chaque individu. On ne peut pas la mesurer de l’extérieur. Elle ne se voit pas de l’extérieur. Pour la mesurer, il existe des échelles d’auto-évaluation : par exemple, on nous propose de donner une note entre 0 et 10 pour évaluer notre douleur (0 : aucune douleur / 10 : douleur insoutenable).
En sophrologie, nous mettons des mots sur notre douleur : « c’est comme si on serrait ma tête dans un étau », « c’est comme si on me transperçait le genou avec une aiguille», « j’ai une boule dure et noire au niveau de la gorge qui m’empêche de respirer ».
Dans la fibromyalgie, la douleur est permanente mais elle évolue au cours du temps. « Au réveil, mes jambes sont rouillées. Après quelques exercices, je les sens prêtes à se lever. Et en début d’après-midi, je sens qu’elles ont besoin de se reposer, qu’elles deviennent plus serrées. »
La douleur est parfois plus présente suite à une activité ou à une situation. « Quand je passe un après-midi avec mon petits-fils, après j’ai les jambes en feu, et pourtant je l’adore ! ».
En gardant cette écoute active, je prends conscience que ma douleur évolue, avec des moments de « pics » et des moments d’apaisement. Elle n’est pas installée pour toujours, de la même façon ! Je me donne cette information : cette douleur peut évoluer dans les deux sens. Cette étape de prise de conscience est primordiale dans la gestion de la douleur.
Et pour cela, je vais également repérer les sensations agréables, leur redonner leur place, consciemment. « Aujourd’hui, je sens de la légèreté dans mes jambes » et je vais prendre le temps d’apprécier cette sensation, de la détailler : « ça fait comme des petites bulles irisées, bleues et violettes, qui remontent dans mes cuisses ».
Valoriser le positif, s’en nourrir pour retrouver de l’énergie, activer ses ressources pour pouvoir s’occuper du négatif, ce que nous appelons en sophrologie la « réalité objective ». La douleur en envahissant tout, « cache » le positif. En sophrologie, nous accueillons ce qui est présent en nous : repérer les sensations douloureuses et les sensations agréables.
La douleur, c’est des signaux qui sont en lien direct avec mon histoire, mes faiblesses, mon intégrité physique. La douleur, c’est intime. Pas toujours facile d’en parler ! Commençons par mettre des mots dessus, déjà pour nous-mêmes. Cette démarche peut nous permettre par la suite de partager notre écoute avec les personnes en qui nous avons confiance : familles, amis, médecins, thérapeutes et toutes personnes rencontrées dans un cadre bienveillant.
Ceci permet à chacun de sortir de cette impuissance face à la douleur chronique et ainsi de cheminer vers un mieux-être, ensemble.

Comment apaiser la douleur et libérer l’énergie

En diminuant la douleur, on agit sur notre charge de stress. En baissant la surcharge de stress, on permet au corps de récupérer et de retrouver de l’énergie. L’énergie bloquée par la douleur peut donc être libérée. Le corps récupère. Ces outils sophrologiques n’agissent pas sur la cause de la douleur mais sur la sensation de la douleur.

EXERCICE DE SOPHRO DÉPLACEMENT DU NÉGATIF
Nous apprenons à contacter une douleur, la nommer, la localiser avec l’intention de l’apaiser. Lors de l’inspiration, nous la cueillons délicatement, et lors de l’expiration, nous la poussons tout en douceur à l’extérieur de nous-mêmes. Et nous continuons sur plusieurs respirations.
Retrouvez cet exercice dans Fibromyalgie, un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être.

EXERCICE DE SOPHRO SUBSTITUTION SENSORIELLE
Nous pouvons atténuer cette douleur, en lui offrant une sensation particulière : par exemple de la chaleur ou de la fraîcheur, de la douceur, une couleur ou toute autre sensation agréable qui puisse assouplir cette douleur.
Retrouvez cet exercice dans Fibromyalgie, un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être.

Les limites de la sophrologie antidouleur

Ces séances de sophrologie permettent d’apprendre à contacter sa douleur, à l’apaiser, et également à contacter ses sensations agréables. Elles sont la première étape pour la gestion de la douleur.
Quand il s’agit de douleurs chroniques comme en fibromyalgie, le déséquilibre dont nous parle ce message d’alarme est difficile à cibler. Il peut y avoir plusieurs « dérèglements » à rééquilibrer : peut-être un choc émotionnel, récent ou ancien, que notre organisme n’a pas « compris », comme s’il lui manquait encore des données, des informations. Peut-être souhaite-t-il un rééquilibrage énergétique ? Une compréhension mentale ? Peut-être a-t-il eu peur et ne sait-il pas quoi faire de cette peur ? Peut-être est-il carencé sur le plan nutritionnel ou peut-être est-il victime d’excès alimentaires ?
C’est parfois un véritable labyrinthe à parcourir et le chemin vers l’apaisement peut être long. La sophrologie nous permet de faire le point, là où nous en sommes.

Source : http://www.thierrysouccar.com/sante/info/fibromyalgie-reduire-la-douleur-avec-la-sophrologie-2384

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #douleur, #sophrologie

Repost 0

Publié le 5 Avril 2015

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #congrés, #sophrologie

Repost 0