Articles avec #therapie tag

Publié le 22 Janvier 2015

Grâce à des pressions mécaniques profondes, cette thérapie améliore les douleurs localisées et favorise une décontraction générale à la fois physique et psychique. Que les patients souffrant de fibromyalgie reconnaissent.

La PCP Therapy est une technique de massage par pression un peu spécifique. Le thérapeute utilise ses mains pour contrôler et guider un appareil spécial qui lui permet d'exercer pendant quelques instants des pressions « mécaniques » sur différentes zones du corps. D'abord à distance des points douloureux, puis de plus en plus rapprochées. « L'intensité des pressions appliquées, faible au début, augmente progressivement au fil des séances, mais reste toujours inférieure au seuil de douleur tolérable », explique le Dr David Khorassani, médecin ostéopathe attaché au Centre hospitalier d'Argenteuil et à la clinique La Montagne de Courbevoie, à l'origine de cette thérapie.

Des pressions continues et profondes

Ces pressions continues profondes (d'où le nom de PCP Therapy) vont détendre les muscles en profondeur et soulager la douleur de la fibromyalgie. Et ça marche, comme l'atteste la dernière étude réalisée en partenariat avec l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (étude effectuée sous le contrôle du Pr Éric Vicaut, responsable de l'unité de recherche clinique du groupe hospitalier Saint-Louis Lariboisière Fernand-Widal (Paris). 

Associée à la balnéothérapie, la PCP Therapy diminue non seulement les douleurs très significativement, mais améliore aussi la mobilité articulaire et diminue le syndrome anxio-dépressif réactionnel qui va souvent de paire avec la maladie. À condition d'être assidu. Au moins une séance par semaine est nécessaire au départ, le rythme s'espaçant ensuite en fonction des résultats.

Moins de douleurs, et la marche est possible

" Lorsque le diagnostic de fibromyalgie est tombé, cela faisait déjà un peu plus de 3 ans que je souffrais de douleurs diffuses. Je n'arrivais plus à marcher, ni à dormir. J'avais été hospitalisée, examinée sous toutes les coutures, arrêtée une semaine, puis quatre, raconte Corinne, 55 ans. On m'avait prescrit des antidépresseurs que je n'avais pas pris. Je me sentais totalement incomprise. J'ai d'abord refusé en bloc le protocole de soins (balnéothérapie, sophrologie, thérapie comportementale, etc.). "

Corinne a finalement accepté d'aller voir le médecin qui faisait de la PCP Therapy. Les premières séances ont été désagréables, mais elle s'est accrochée. Il lui a fallu une bonne dizaine de séances avant de constater un changement. Aujourd'hui, Corinne peut marcher et porter ses petits-enfants. Seule sa fatigue reste difficile à gérer.

par Claire Gabillat et Agnès Pelinq

------------

Source : http://www.topsante.com/medecine/fatigue/fibromyalgie/soigner/fibromyalgie-la-pcp-therapy-donne-de-bons-resultats-72893

Un grand Merci

à mon amie Martine F.

qui m'a communiqué cet article.

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #fibromyalgie, #thérapie

Repost 0

Publié le 12 Janvier 2015

Le corps entier est plongé dans un froid intense. Impressionnant, mais terriblement efficace contre les douleurs de la fibromyalgie. Car le choc thermique a des effets antalgiques reconnus scientifiquement.

Développée au Japon au début des années 1980, puis en Europe du Nord (Finlande, Pologne) et en Allemagne où elle est remboursée par l'assurance-maladie, la cryothérapie corps entier consiste à s'exposer, dans une cabine spécifique, pendant 1 à 3 minutes, à un froid intense pouvant aller de -60°C à -196°C.

« Ce choc thermique a des effets antalgiques et anti-inflammatoires validés scientifiquement », explique Julian Barron, kinésithérapeute, qui vient d'ouvrir le premier centre de cryothérapie corps entier dans le nord de Paris (www.cryocare.info). Il est particulièrement intéressant en rhumatologie pour soulager les douleurs étendues et inflammatoires, à commencer par la fibromyalgie.

2 séances par jour pendant 5 jours

« En cure ponctuelle, cette thérapie est un bon complément aux autres traitements non-médicamenteux », poursuit le kinésithérapeute, qui constate globalement une diminution de 3 à 4 points sur l'échelle de la douleur, et une amélioration de la qualité du sommeil chez les patients qu'il a traités. S'il n'y a pas de protocole établi, il semble que le bon rythme soit de deux séances par jour pendant 5 jours, puis d'une séance par jour la seconde semaine.

Contraignant, mais efficace sur la douleur

Cela fait plus de 15 ans que Claude, 65 ans, souffre de fibromyalgie. Des douleurs atroces qui l'ont empêchée de vivre pendant des années. Jusqu'à ce qu'elle découvre qu'il existait des thérapies alternatives aux médicaments.

" Lorsque l'on sort de la cabine, on a des picotements et les jambes qui flageolent, mais ensuite on a l'impression d'être plus légère. Une sensation qui dure pendant six mois, raconte Claude. Évidemment au début, comme il y a deux séances par jour, c'est un peu contraignant, mais je suis devenue une adepte, car elle atténue mes douleurs, me permet de mieux dormir, d'être plus calme, moins irritable et surtout de prendre moins de calmants. Il faut essayer et ne pas hésiter à adopter cette thérapie car elle fait du bien. "

Source :

TopSante , le 11 décembre 2014 à 08h00 - http://www.topsante.com/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #thérapie, #Douleurs

Repost 0