Apprendre à oublier

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 
L'oubli est bon pour la santé. C'est une vraie pratique de bien être
 
 
L'oubli est pourtant d'autant plus difficile qu'il concerne un événement désagréable avec lequel nous avons longtemps vécu. Il y a même des chercheurs qui sont en quête de la molécule de l'oubli ou de la zone cérébrale que l'on pourrait activer à volonté. Quelques pistes commencent à nous montrer le chemin biologique et cérébral de l'envie. D'ailleurs tous les anxiolytiques agissent de près ou de loin sur la mémoire. Il diminuent le stress en nous faisant prendre de la distance.

Bien sûr une molécule radicale de l'oubli relève de la science fiction. Il n'y a que par un travail psychologique que l'on dépasse son passé. Plus raisonnable est la possibilité d'oublier volontairement ce qui nous gêne. La capacité à oublier volontairement ses souvenirs désagréables si l'on en croit un psychologue de Miami peut se développer. Aussi paradoxal que cela paraisse, faire revenir à sa conscience un souvenir désagréable chaque jour et décider activement de l'oublier finit par l'éloigner. Il faut pour cela consacrer de l'énergie au travail d'oubli, autant que l'on en consacre au travail de mémoire.

Des techniques psychologiques modernes vous proposent d'aller le plus loin possible dans le travail d'oubli positif en trouvant des pensées ou des images auxquelles faire appel à chaque fois que le souvenir désagréable se présentera à vous. L'action est un excellent dérivatif pour chasser les souvenirs désagréables. On peut peindre, faire du sport, se concentrer sur l'instant présent ou sur une boisson. La limite de l'exercice tient à la lourdeur des souvenirs. Les traumatismes les plus graves ne s'oublient pas par simple distraction ou petit effort volontaire.
  
Il ne faut pas les isoler mais leur donner du sens, les relier à notre histoire, à notre passé.
N'empêche que cette idée m'intrigue. Une expérience d'oubli volontaire une fois par jour pendant un mois pourrait-elle faire partir ce qui nous dérange ?  
 
Michel Lejoyeux
professeur de psychiatrie et d'addictologie
 
--------------------- 
  
  
Article collecté sur le site :
  
Edité le 09 novembre 2013 par,
  
   
  
  
 
------------------
!!! ATTENTION !!!
Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.
Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.
Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.
Merci de votre compréhension.    
 
 
 

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article