ASTUCES POUR LES MAUX / NÉVRALGIES /FIBROMYALGIE

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

110 F 10443486 X2tl2BHXv9J0u168EhlKacMKmlTMiJT6

 
Il existe des névralgies faciales, des névralgies intercostales etc...


Tout territoire du corps peut en être atteint et donnera ainsi son nom à une névralgie spécifique. 


Ces névralgies ont parfois une cause déterminée.


Une hernie discale déclenche une névralgie sciatique.


Une inflammation ou une infection dentaire provoque de pénibles névralgies, les rhumatismes sont à l'origine de névralgies intercostales, mais souvent aucune cause précise n'est retrouvée. 


Devant une névralgie qui perdure, un avis médical est indispensable pour éliminer toute origine organique impliquant une solution immédiate ou un pronostic fâcheux. 
 
SOLUTIONS AROMATHÉRAPIES

 
Les HUILES ESSENTIELLES DE BASILIC et de CAMOMILLE ROMAINE, sont éminemment ANTALGIQUES.

 
Les H.E. de CARVI, LAVANDE, CUMIN sont ANTI-INFLAMMATOIRES et ANTI-SPASMODIQUES.

 
L'H.E. de CORIANDRE a une action SÉDATIVE DE LA DOULEUR.

 
L'H.E. de RAVENSARE a une action SÉDATIVE GÉNÉRALE, rehaussant les seuils de perception de la douleur comparable à celle de certains antidépresseurs classiques. 
 
EN CAS DE CRISE

 
Masser localement la zone douloureuse avec 5 gouttes H.E. de BASILIC + 5 gttes d'H.E. de CUMIN à mélanger dans une cuillère à soupe d'HUILE D'AMANDE DOUCE.

 
EN TRAITEMENT DE FOND

 
2 fois par semaine, prendre un bain avec 5 gttes d'H.E. de BASILIC + 5 gttes d'H.E. de CARVI + 5 gttes d'H.E. de RAVENSARE préalablement diluées dans une cuillère à soupe d'HUILE DE SUPPORT (AMANDE DOUCE, NOISETTE, HUILE DE BLÉ, etc...). Agiter votre bain avant de vous y plonger.

 
MASSAGE SPÉCIAL FIBROMYALGIE

 
4 gouttes d'HUILE ESSENTIELLE de CAMOMILLE ROMAINE + 5 gttes d'H.E. de GINGEMBRE + 3 gttes d'H.E. de POIVRE NOIR dans 2 cuillère à soupe de PÉPINS DE RAISINS. 
 
BAIN CHAUD

  
Un bon bain chaud est un moyen simple et efficace de soulager la douleur. 
Ajouter à l'eau avec 2 cuillères à soupe d'HUILE DE SUPPORT 5 gouttes d'HUILE ESSENTIELLE de LAVANDE ou de MENTHE POIVRÉE ou de ROMARIN ou de MARJOLAINE ou de CAMOMILLE ou de GINGEMBRE. (NE CHOISIR QU'UNE SEULE HUILE ESSENTIELLE en fonction de vos gouts).

 
HUILES ESSENTIELLES POUR ENFANTS de plus de 3 ans

 
Appliquer sur les zones enflammées 1 goutte de MENTHE POIVRÉE (Mentha piperita) + 1 gtte d'H.E. d'EUCALYPTUS CITRONNÉ (Eucalyptus citriodora) + 1 gtte d'H.E. de PETIT GRAIN BIGARADE (Citrus aurantium aurantium) + 1 gtte d'H.E. de TANAISIE ANNUELLE (Tanacetum anuum) mélangé dans 1 ou 2 cuillères à soupe d'HUILE D'ARNICA. 
Appliquer 3 fois par jour pendant 7 jours.

 
HOMÉOPATHIE

 
En cas de fatigue musculaire consécutive à des efforts physiques :

Arnica Montana 9 CH, 1 dose.

 
Puis 4 fois par jour :

Rhus toxicodendron composé, 5 granules

 
Prendre tous les matins :

Phosphoricum acidum 9 CH, 5 granules pendant une semaine.

 
Vous observerez une amélioration au bout de 5 - 6 jours.

 
VITAMINES

 
Si vous êtes fréquemment victime de NÉVRALGIES, si vous souffrez de SPASMOPHILIE et de FIBROMYALGIE, vous manquez peut être de MAGNÉSIUM et de certaines VITAMINES DU GROUPE B : B1, B6, B12 (permet une bonne récupération du système nerveux). 
Il faut veiller à votre alimentation.

Le MAGNÉSIUM vous sera fourni par les LÉGUMES VERTS car la chlorophylle est riche en MAGNÉSIUM VÉGÉTAL.

Des FRUITS comme LES FIGUES, LES PAMPLEMOUSSES en contiennent beaucoup. 
(ATTENTION, le pamplemousse peut être déconseillé lorsque l'on prend certains anti-inflammatoires, et certains anti-dépresseurs, vérifiez dans les notices de vos médicaments).

Les FROMAGES A PÂTE FERME, GRUYÈRE, PARMESAN, CANTAL sont précieux.

Quant aux VITAMINES DU GROUPE B, une alimentation équilibrée en FRUITS, LÉGUMES et POISSON vous les apporteront.

Sachez que LA LEVURE DE BIÈRE en est la meilleure source.

Enfin manger des DATTES, très bonne contre la SPASMOPHILIE et les NÉVRALGIES récurrentes. 
 
LES CELLULES

 
Parmi les multiples causes de fatigue chronique ou répétée, il en est une à laquelle on ne pense que rarement : l'hyporespiration tissulaire.

Nos cellules ont un besoin absolu d'oxygène et aussi d'élimination du gaz carbonique et autres déchets. 
Toutes les techniques respiratoires (yoga, sophrologie, gymnastique holistique, etc...) vous aideront à mieux respirer et à véhiculer cette respiration retrouvée jusqu'au cœur de vos cellules. 
Quand les cellules sont en forme, vous l'êtes aussi.

 
ATTENTION : L'HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC, ne pas utiliser pendant la grossesse. Peut provoquer des irritations sur certaines peaux, (le mieux c'est d'essayer une nouvelle huile dont vous n'avez pas l'habitude d'utiliser avec juste une goutte de cette huile sur le poignet et d'attendre 24 heures, voir s'il y a une réaction). Ne pas utiliser l'HUILE DU BASILIC EXOTIQUE, il est toxique !

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE CAMOMILLE ROMAINE, ne pas utiliser pendant les trois premiers mois de grossesse. Ne pas verser cette huile dans les yeux. Peut causer des dermatites chez certaines personnes (à essayer 1 gtte la veille sur le poignet). La CAMOMILLE ALLEMANDE peut être substituée à la CAMOMILLE ROMAINE, ne pas utiliser la CAMOMILLE MAROCAINE, ce n'est pas de la vraie camomille.

 
LE CUMIN, utilisé en excès, LE CUMIN peut provoquer des nausées.

 
LA LAVANDE, en principe est inoffensive quels que soient les individus, mais certains sujet souffrant de RHUME DES FOINS ou d'ASTHME peuvent faire une ALLERGIE. Bien diluer en cas de TRAITEMENT HOMÉOPATHIQUE.

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE CORIANDRE est à consommer avec modération.

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE RAVENSARE, éviter toutefois toute surdose. Ne pas administrer aux enfants de moins de 3 ans.

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE GINGEMBRE, à utiliser avec modération. Très concentré, le GINGEMBRE, peut provoquer des irritations chez certains sujets (à essayer 1 goutte sur le poignet et attendre 24 heures pour voir s'il y a une réaction). Ne pas utiliser lors d'états excessivement chauds ou d'inflammation.

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE, n'utilisez jamais l'huile pure sur la peau. Vous pouvez provoquer des irritations graves. N'utilisez jamais plus de 3 gouttes d'huile pure dans un bain ou un bain de pieds. A forte concentration, l'huile provoque des picotements. N'utilisez jamais plus de 2 gouttes d'huile d'inhalation à la vapeur, sinon les émanations risquent d'être suffocantes. Ne donnez jamais d'HUILE DE MENTHE POIVRÉE à un bébé (le menthol qu'elle contient pourrait provoquer des troubles respiratoires). Ne donnez jamais d'infusion de MENTHE POIVRÉE aux bébés et aux jeunes enfants. L'huile pouvant déclencher la menstruation, évitez de la prendre en cas de grossesse. Évitez l'HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE si vous suivez un TRAITEMENT HOMÉOPATHIQUE ou du moins espacez les prises, (l'huile ou les infusions de plante risqueraient de bloquer ses effets ou les diminuer). Ne pas utiliser en traitement de longue durée. 
 
La MARJOLAINE, en principe est inoffensive quels que soient les individus, mais certains sujets souffrant de RHUME DES FOINS ou d'ASTHME peuvent faire une ALLERGIE, bien diluer en cas de TRAITEMENT HOMÉOPATHIQUE.

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE POIVRE NOIR doit être très diluée car elle peut être très toxique et irritante.

 
L'HUILE ESSENTIELLE DE ROMARIN n'est pas recommandée pour les sujets souffrant d'épilepsie ou d'hypertension. Ne pas utiliser pendant la grossesse.

 
L'EUCALYPTUS CITRONNÉ, non toxique, non irritante mais peut provoquer une sensibilisation chez certaines personnes (faire un essai en mettant 1 goutte sur le poignet et attendre 24 heures pour voir s'il y a une réaction).

 
ATTENTION - SÉCURITÉ D'ABORD

Quelques précautions sont indispensables dans l'utilisation des HUILES ESSENTIELLES : 
- N'avaler jamais une huile essentielle.

  • Ranger les huiles hors de portée des enfants.
  • Éviter de mettre une huile essentielle au contact des yeux. Si vous avez de l'huile dans l’œil, rincer abondamment à l'eau.
  • N'appliquer jamais une H.E. pure, non diluée, directement sur la peau. (possible pour LA LAVANDE et LA MARJOLAINE)
  • Chez les femmes enceintes ou qui allaitent, éviter aussi l'huile de CANNELLE, de BASILIC, de GENIÈVRE, de FENOUIL, de ROMARIN, de THYM, de SAUGE SCLAREE, d'ORIGAN, de CLOU DE GIROFLE, de MUSCADE, de LAURIER, de PIMENT, de SAUGE, d'HYSOPE, de GAULTHÉRIE et de BOULEAU.
  • Eviter d'utiliser les H.E. d'AGRUMES, en particulier l'HUILE DE BERGAMOTE, si vous devez vous exposer au soleil. Ces huiles peuvent avoir un effet photosensibilisant sur la peau et favoriser les brûlures (attendre au moins 24 heures).

 

---------------

 

Article collecté sur Facebook via Martine Fargeix que je remercie infiniment. 

 

Edité le 21 avril 2013 par,

 

signature 2

 

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Mon diabète de type 2 a été guéri avec de l'huile de cannabis

Je suis un diabétique de type 2 et je n'a pas été diagnostiqué jusqu'à l'année dernière à l'âge de 48 quand je fus admis à l'hôpital pour l'acidocétose diabétique. Je savais que quelque chose allait mal parce que mes parents sont de type 2 ainsi que ma grand-mère avant de mourir du diabète. donc je suis familier avec la maladie. Je comprends ce que vous ressentez est comme votre corps vous trahit et il n'y a rien que vous pouvez faire à ce sujet. Mais croyez-moi, ils se sentent de la même manière exacte. Pas tout le monde qui est de type 2 a demandé pour elle en choisissant un style de vie mauvaise certains ont eu pendant la grossesse et il n'a pas laissé comme ma mère et certains hériter de leur père. À la fin de la Personne jour poser pour cette maladie ouais certains aurait pu l'empêcher, mais à la fin de la journée ils ont encore les mêmes questions que nous. Je suis une personne qui ne savait pas et je suis encore en vie après l'utilisation de l'huile de cannabis pour le traitement. Je entendu parler de l'huile de cannabis pour la guérison et je acheter l'institut national du cancer de l'huile de cannabis, après avoir contacté l'institut via nationalcancerinstitute@aol.com et on m'a donné les instructions sur la façon de l'utiliser et après l'utilisation de l'aide de l'huile de cannabis pour le temps stipulé que instruit par le centre, je suis vraiment guérir et sans diabète.
Répondre
C
Merci pour votre article ,je vais utiliser certains de vos coneils ayant de fortes douleurs musculaire sur tout le cote ddroit et sur le devant de la poitrine.
Cordialment. corby m
Répondre