Bienfaits des eaux pyrénéennes

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 


Bienfaits des eaux pyrénéennes
Bienfaits des eaux pyrénéennes
Bienfaits des eaux pyrénénées

Les bienfaits des eaux pyrénéennes sont connus depuis la nuit des temps. Leurs propriétés minérales s'avèrent extraordinaires pour soigner ou soulager. Dans les Pyrénées, les centres thermaux traitent essentiellement les problèmes circulatoires, les rhumatismes mais aussi les affections digestives et dermatologiques. Toutes ces cures peuvent être prises en charge par la sécurité sociale.

Nouveautés à Aquensis

De plus en plus de thermes proposent désormais des cures de remise en forme. C'est le cas d'Aquensis à Bagnères-de-Bigorre qui a eu la bonne idée de mettre sur pied « Aquensis box », des coffrets « cadeaux soins ». De la jeune maman avec bébé, aux amoureux, du papa stressé à la demoiselle qui veut travailler sa ligne, tout le monde trouvera sa formule.

Autre nouveauté, le programme « Fibro'therm » pour les curistes en rhumatologie souffrant de fibromyalgie ou de syndromes algiques (douleurs diffuses). Ce programme innovant est basé sur l'écoute, l'éducation thérapeutique sur la douleur et la relaxation.

Dans les Pyrénées, la tendance est aussi au thermoludisme. Bon nombre de ces centres de cures ont, en effet, ouvert un ou plusieurs espaces détente pour petits et grands. Les Hautes-Pyrénées, avec huit centres, s'affichent comme le département le mieux doté de France.

Ces espaces détente permettent aux accompagnants de curistes, de profiter, eux aussi, pleinement des bienfaits des eaux. l

La "Zénitude" à Peyragudes

Balnéa, à Loudenvielle, dans les Hautes-Pyrénées, s'affiche comme le must du thermoludisme en France. D'ailleurs, Michel Pélieu, qui préside le syndicat en charge de cet établissement mais aussi le Conseil Général du département, ne cache pas que sa volonté est de faire des Hautes-Pyrénées « le territoire le plus zen de France ».

Avec huit espaces dévolus à la détente et au thermoludisme, on peut dire que les Hautes-Pyrénées sont les mieux dotées de l'hexagone en la matière.

À Balnéa, le public à le choix entre trois espaces. Inscrit dans une géométrie forte, l'Espace Romain entraîne dans un univers, mélange de raffinement et de beauté brute : dôme de verre, voûte romane, inspiration gréco-romaine, carrelages mauresques, tout invite au rêve.

Les activités de l'Espace Amérindien sont plus actives avec jacuzzis, SPA, douches ludiques, cascade, contre-courant. Avec des pins de Douglas brut pour colonnes et d'immenses totems…, l'architecture est inspirée par l'habitat des Indiens d'Amérique du Nord.

Enfin, l'espace japonais, inspiré des somptueuses stations thermales japonaises, comprend trois bassins extérieurs, des Onsens, où chacun peut recharger ses batteries tout en se faisant plaisir.

Luzéa

Luzéa, les termes de Luz-Saint-Sauveur, dans les Hautes-Pyrénées, proposent Lymphotermes, une cure thermale dans le traitement du lymphoedème.

Le lymphoedème, est un œdème de lymphe qui se forme là où le liquide lymphatique s'accumule dans un endroit du corps.

Cette pathologie douloureuse et handicapante peut apparaître en cas d'insuffisance veineuse, la rétention d'eau finissant par un provoquer un œdème sur le bras ou la jambe. La chirurgie ou la radiothérapie utilisées dans le traitement du cancer peuvent également entraîner un lymphoedème. Ces traitements lourds sont d'ailleurs la première cause de son apparition. Il faut donc soulager le patient et éviter une aggravation des symptômes, voire une infection due aux développements de bactéries.

Les eaux de Luz sont sulfurées, sodiques, alcalines et surtout riches en « barégine » qui joue un rôle anti-inflammatoire prépondérant sur l'œdème. Sa pertinence et ses résultats sont déjà salués par le corps médical. Luzéa est aussi spécialisée dans d'autres luttes.

Luzéa : 05 62 92 30 50.

Publié le 14/10/11

 

Source:http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/14/1192620-le-chiffre-bienfaits-des-eaux-pyreneennes.html

 

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article