Danger de la kétamine

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

SUBSTANCE

 

La kétamine (chlorhydrate de kétamine) est un narcotique.
Présentation: liquide en solution ou comme poudre blanche cristalline. (K+K - mélange de cocaïne et de kétamine).
Formes de consommation : la kétamine est sniffée, avalée ou injectée (en intramusculaire).
Dosage : 50 à 150 mg sniffée, 250 à 400 mg avalée, 70 à 120 mg en injection intramusculaire.

 

EFFETS

 

Insensibilité partielle ou totale à la douleur, troubles de la coordination, dissolution fragmentaire de la perception de l'environnement et de son propre corps. Il peut y avoir des difficultées de communication, on peut perdre le fil de sa pensée, avoir l'impressions d'être en apesanteur ou de flotter dans l'air. A haute dose, sensation de dissolution complète de son propre corps ou fusion avec l'environnement, ainsi qu'incapacité à se mouvoir ou à communiquer. Après le "trip": hébétude, il n'est souvent plus possible de se souvenir de l'ensemble de ce qu'on a vécu.
Début de l'effet du produit: après 2 à 5 min sniffé, après 15 à 20 min avalé et après 2 à 5 min en intramusculaire.
Durée des effets: selon la dose et la forme de consommation de 30 min à 3 heures.

 

RISQUES ET EFFETS SECONDAIRES

 

Sentiment de faiblesse, absence d'appétit, nausées, vomissements, mouvements non coordonnés des muscles,vertiges, difficultés d'élocution, élévation du pouls et de la tension artérielle ainsi que troubles du rythme cardiaque.
A hautes doses, rigidité des muscles, paralysies et anesthésie, à très hautes doses crises d'épilepsie et coma.
La kétamine est éprouvante pour le système cardio-vasculaire. Un "trip" à la kétamine peut être psychiquement très éprouvant. De nombreux usagers font état d'expériences de quasi-mort, d'hallucinations liées à des cauchemars, de visions de tunnels, de "black-out" et de courtes phases de perte de mémoire.

 

"SAFER USE"

 

• La kétamine n'est pas une drogue festive! Ne consomme pas de kétamine tout seul et veille à un environnement le plus familier et agréable possible. Prévois suffisamment de temps pour "digérer" ton "trip" en toute tranquillité.
• Dose prudemment. Plus la dose est faible, moins désagréables sont les effets!
• Fais régulièrement des pauses pendant lesquelles tu ne consommes pas.
• Tu auras besoin d'un endroit confortable pour t'asseoir ou te coucher, en cas de fortes doses, le danger que tu t'effondres ou que tu perdes connaissance est important.
• Avec l'insensibilité à la douleur, tu risques de te blesser sans le remarquer.
• Ne pas se baigner sous kétamine (risque de noyade).
• Ne pas prendre de kétamine l'estomac plein.
• Evite le mélange de substances. Surtout l'association avec de l'alcool, des benzodiazépines ou des opiacés, il y a un risque d'arrêt des fonctions respiratoires! L'association avec de la cocaïne provoque une forte élévation de la tension artérielle, une augmentation de rythme cardiaque et une dyspnée.
• Les personnes souffrant de troubles cardio-vasculaires, d'hypertension ou de glaucome devraient absolument s'abstenir de consommer de la kétamine!


 

Article récolté sur le site :

http://www.know-drugs.ch/fr/fr-subst/ketamin.htm

 

Edité le 17 mai 2012 par Evy

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article