Etre une maman fibromyalgique

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

375917 280791405292981 127315313973925 843201 554540550 nAvoir une maman fibro et SFC, c’est être triste parce qu’elle ne peut pas faire …un  tas de choses.

Avoir une maman fibro, c’est ressentir une vive injustice : elle ne l’a pas mérité, moi non plus.

Avoir une maman fibro, c’est souffrir de la pousser en fauteuil roulant quand elle ne peut plus marcher et/ou qu’elle ne peut marcher et s’occuper de choisir des vêtements ou des chaussures ou se concentrer sur un choix.

Avoir une maman fibro, c’est se débrouiller seul pour accueillir son correspondant avant qu’elle ne me rejoigne : elle arrive, mais en retard parce qu’elle à dû se reposer avant de conduire seulement 12 mn et que ses pas sont très lents.

Avoir une maman fibro, c’est être énervé lorsqu’elle me pose la même question 3 fois de suite et qu’elle ne se souvient ni d’avoir posé la question, ni de mes réponses réitérées.

Avoir une maman fibro, c’est passer beaucoup de temps en transport en commun le jour où une consultation médicale s’impose et qu’elle n’est pas capable de conduire assez longtemps pour se rendre en ville.

Etre une maman fibro, c’est à la moitié d’un traitement, se tromper de nombre de prise d’un médicament et donner trop d’antibiotique pendant 3 jours, ne pas réagir à l’annonce de la boite terminée. Heureusement que le papa est là !

Etre une maman fibro, c’est ne pas reconnaître la maman d’un copain de son fils, ni celui-ci.

Etre une maman fibro, c’est devoir demander à ses enfants des tas de choses que je ne peux pas faire, ou pas faire longtemps.

Etre une maman fibro, c’est dire à son ado : « ne fais pas confiance à ta maman, vérifie l’ordonnance».

Etre une maman fibro, c’est constater quelque chose et ne pas réagir, ne pas en tirer les conséquences, avoir l’impression de se comporter parfois comme une adolescente.

Etre une maman fibro, c’est avoir mal de se comporter parfois ainsi, même en sachant que son cerveau lui joue  des tours à certains moments.

Etre une maman fibro, c’est être fière de ses enfants, qui ont grandis un peu plus vite, et qui ne se plaignent que très rarement de cette situation.

Posté par moni883

 

Témoignage recueilli sur le site :

http://atelieridees.canalblog.com/

 

Article édité le 260412 par :

signature 2

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

annie 26/04/2012 16:56


Coucou fleur 14,


Toutes nos félicitations Nanou, tiens nous au courant régulièrement et surtout prend un bon film ou un bon bouquin et repose toi. Ce bébé tout neuf c'est la victoire d'une volonté contre la
maladie. Bravo et courage


 

nanou 26/04/2012 16:27


salut evy je suis pas venu sur votre site ca fait longtemps car j'ai ete tres fatigue par la fibro moi qui ete passionne ordi de jardinage etc je suis au ralenti et il y a plus de repos que
activite c'est dur parfois de ce dire que on est comme ca depuis tres longtemps et ca risque pas de change . mais je garde le moral car j'ai toujours ete une optimisme dans l'ame j'aime trop la
vie . d'ailleurs je voulais annoncer que j'etais enceinte de 3 mois c'est pas facile mais c'est pour la bonne cause et je suis ravie de le voir grandir car ma gyneco me suit tous les mois par
precautions comme mon medecin bises et je dis bon courage a tous et toute bises

Entraide Fibromyalgie Ouest 26/04/2012 16:55



Bonjour Delphine,


Je te félicite et suis très heureuse que tu sois enceinte ; tu gardes le moral malgré les douleurs, c'est très fort.


Je sais que ça ne doit pas être facile pour toi, mais le combat continue et nous espérons au moins la reconnaissance par nos instances.


Je souhaite de tout mon coeur que les recherches aboutissent pour soulager nos maux !


Merci encore de ton commentaire et prends bien soin de toi, et de ton bébé !


Gros bisous


Evy, la blogueuse



fleur14 26/04/2012 11:52


Coucou,


Comme tu le sais je suis maman fibro, mais d'une grande grande fille !


Cet article est très intéressant.


Je viens d'aller sur le site de cette maman où j'ai laissé un com.


Je vais donc partager cet article sur mon blog.


Bon courage.


BISES