La magnétothérapie, la thérapie par les aimants

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest



Bonjour--.gifLa magnétothérapie, qu’est ce que c’est ?

La magnétothérapie ou thérapie par les aimants est vieille comme le monde ! On utilise pour cela des aimants d’une grande variété de formes que l’on porte directement sur le corps ou que l’on peut glisser dans un bandage, une chaussure, un oreiller, etc. Généralement, les aimants font de 400 à 800 gauss. Plus on est éloigné de la source, plus la puissance du champ électromagnétique doit être importante. Outre les aimants naturels composés de ferrite ou de magnétite, les aimants sont le plus souvent composés d’un alliage de métaux conducteurs qui sont magnétisés de façon durable par le passage du courant.

Mode d’emploi de la magnétothérapie

En fonction de leur puissance, on pose les aimants directement sur la peau en les faisant adhérer avec un sparadrap. Les aimants comportent un pôle nord et un pôle sud. Il faut mettre d’abord le pôle nord, et si besoin on ajoute le pôle sud en dessous. On les maintient en place le temps nécessaire à  leur efficacité. Il existe une grande variété d’articles incluent des aimants pour une plus grande facilité d’emploi : genouillères, ceintures lombaires, semelles, plaques à poser sous le matelas, etc.

A quoi sert la magnétothérapie ?

Tout n’est pas encore clair sur le fonctionnement de la magnétothérapie et son action sur le métabolisme. Il semblerait que les aimants activent la circulation, la détoxication, l’oxygénation. En mettant un aimant sur la peau, on favorise le mouvement des liquides et donc la communication entre les cellules.  On utilise les aimants dans les cas de douleurs, quelle que soit leur origine : arthrose, migraine, tendinite, fibromyalgie, etc. Les résultats montrent une baisse significative de la douleur et de la fatigue. Les aimants sont également connus pour favoriser la détente et le sommeil.

Les contre-indications de la magnétothérapie

Pas de magnétothérapie pour les femmes enceintes, ni pour les porteurs d’un pace-maker.

 

Article collecté sur le site :

http://www.magneticstyle.fr/

 

Edité le 01 juin 2012 par :

signature 2

Publié dans Douleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article