Le bon usage des médicaments lors des épisodes de grand froid

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

Médicaments

 

Un certain nombre de médicaments peuvent perturber les mécanismesthermorégulateurs et aggraver, directement ou indirectement, les effets du froid.


 

Certains peuvent aggraver (voire provoquer) unehypothermie :


 

- en perturbant la thermorégulation centrale : neuroleptiques par inhibition du mécanisme de frissonnement au niveau central et par action sur les centres thermorégulateurs (ils peuvent même induire unehypothermie dans des conditions normales), barbituriques,benzodiazépines et apparenté par dépression du système nerveux central,


 

- ou en entravant la thermorégulation au niveau périphérique par limitation de la réponse vasoconstrictrice : certains antihypertenseurs (alpha-bloquants, inhibiteurs calciques, inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II) et les vasodilatateurs notamment les dérivés nitrés.


 

La vasoconstriction liée au froid peut modifier le profil pharmacocinétiquede certains médicaments :


 

- en perturbant la distribution ou l’élimination de ceux qui ont une faible marge thérapeutique : sels de lithium, digoxine, certains anti-épileptiques (carbamazépine,

acide valproïque, phénobarbital,phénytoïne),


 

- en modifiant l’absorption des patchs, notamment ceux contenant des dérivés nitrés ou du fentanyl et des médicaments administrés par voie sous-cutanée.


 

Enfin certains médicaments aggravent indirectement les effets du froid en altérant la vigilance et par là la capacité à lutter contre le froid : sédatifs, benzodiazépines et apparentés.


 

Des facteurs individuels liés à l’âge (nourrisson et personnes âgées), aux conditions de vie ou de travail, à des pathologies chroniques ou des séquelles, peuvent également entraver l’adaptation de l’organisme au froid.


 

Tous ces facteurs doivent être pris en compte pour envisager, au cas par cas et jamais de façon systématique, une éventuelle adaptation du traitement en période de grand froid.

 

 

› Dr HÉLÈNE COLLIGNON

 

Réf : AFSSAPS déc. 2009

 

-------------------------------------------

 

Article collecté sur le site :

http://unelouvecombat.canalblog.com/archives/2012/12/31/26038960.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=unelouvecombat

 

Edité le 04 avril 2013 par,

 

signature 2

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article