Réduire les anxiolytiques et somnifères qui augmentent le risque de démence (voyez la liste)

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest


La consommation de médicaments benzodiazépines, utilisés pour le traitement de l'anxiété et de l'insomnie, doit être la plus brève possible, rappelle l'agence française du médicament (ANSM). Cette nouvelle mise en garde fait suite à deux études faisant état d'un risque accru de démence chez les personnes âgées de plus de 65 ans qui prennent ces médicaments.

 

Selon une étude menée par Bernard Bégaud et Tobias Kurth, le risque de démence serait augmenté de 50% par rapport aux personnes n'ayant jamais consommé de benzodiazépines. Ce risque vient s'ajouter à d'autres risques connus dont les chutes, les troubles de la mémoire et une dépendance.

 

En France, les plus de 65 ans sont 30% à prendre ces médicaments, contre 20% en Espagne ou au Canada et 15% en Australie.

 

L'ANSM rappelle que la prescription doit être la plus courte possible, 4 semaines au maximum pour les hypnotiques (somnifères) et 12 semaines pour les anxiolytiques. Alors qu'elle est actuellement de 7 mois dans la population générale, mais nettement plus importante chez les plus de 65 ans.

 

L'ANSM envisage d'étendre la prescription sur ordonnances sécurisées - utilisées pour les médicaments classés comme stupéfiants - à l'ensemble des benzodiazépines.

 

Rappelons que ces médicaments doivent être arrêtés graduellement afin de limiter les symptômes de sevrage.

Liste des benzodiazépines (anxiolytiques et somnifères) commercialisées en France

Dans un rapport intitulé État des lieux de la consommation des benzodiazépines en France, publié le 16 janvier, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) dresse la liste de ces médicaments commercialisés en France.

 

Vingt-deux médicaments de la classe des benzodiazépines et apparentés (communément appelés tranquillisants) sont commercialisés en France. Ils sont catégorisés, selon leur propriété principale, comme anxiolytiques (traitement de l’anxiété), hypnotiques (somnifères, traitement des troubles sévères du sommeil), anti-épileptique (traitement de l’épilepsie) et myorelaxant (traitement des contractures musculaires douloureuses).

Liste des médicaments benzodiazépines commercialisés en France

(Nom de la molécule active, suivi du nom commercial)

 

Anxiolytiques:

Alprazolam : Xanax et génériques
Bromazépam : Lexomil et génériques
Clobazam : Urbanyl
Clorazépate potassique : Tranxene
Clotiazépam : Veratran
Diazépam : Valium
Ethyl loflazépate : Victan
Lorazépam : Temesta et génériques
Nordazépam : Nordaz
Oxazépam : Seresta et génériques
Prazépam : Lysanxia et génériques

 

Hypnotiques (somnifères):

Estazolam : Nuctalon
Flunitrazépam : Rohypnol, Narcozep
Loprazolam : Havlane, Hypnovel et génériques
Midazolam : Versed

Nitrazépam : Mogadon
Témazépam : Normison
Zolpidem : Stilnox et génériques (apparenté aux benzodiazépines)
Zopiclone : Imovane et génériques (apparenté aux benzodiazépines)

 

Myorellaxant:
Tétrazépam : Myolastan et génériques

 

Anticonvulsivant:
Clonazépam : Rivotril (dont la prescription vient d'être limitée par l'Afssaps)

 

Le rapport de l'Afssaps fait aussi le point sur les effets secondaires indésirables des benzodiazépines.

 

Ces médicaments étant prescrits et consommés excessivement en France (la durée médiane de 7 mois des traitements indique notamment un dépassement important de la durée maximum recommandée), l'Afssaps compte adopter prochainement des mesures pour limiter leur utilisation. Un Français sur 5 aurait pris au moins une fois un tel médicament au cours de la dernière année.

 

Article collecté sur le site :

http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Consommation-des-benzodiazepines-Bien-respecter-les-regles-de-bon-usage-pour-limiter-les-risques-dont-celui-de-demence-Point-d-information

 

Edité le 18.12.12 par :

Evy - signature animée Titi

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article