Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une personne sur dix souffrant de fibromyalgie use de cannabis

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 
  
 
Photo Lunamarina - Fotolia.com

MONTRÉAL – Environ 10% des personnes souffrant de fibromyalgie, une maladie caractérisée par une douleur musculaire persistante, se procurent du cannabis illégalement pour se soulager, selon une étude réalisée par une rhumatologiste du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Les résultats de l'étude indiquent que 13% des patients interrogés font usage de cannabinoïdes, dérivés des produits chimiques qui se trouvent dans la marijuana et qui dispersent les effets de la drogue à travers le corps, pour aider à soulager la douleur, la fatigue et l'insomnie dues à la fibromyalgie. Aussi, 10% d'entre eux ont affirmé qu'ils achetaient du cannabis illégalement pour ces mêmes raisons.

«La fibromyalgie affecte jusqu'à 3% de la population et est plus fréquente chez les femmes, a expliqué la Dre Mary-Ann Fitzcharles, qui est aussi professeure de médecine à l'Université McGill. Malheureusement, les traitements pharmacologiques contre la douleur causée par la fibromyalgie présentent des résultats modestes, ce qui incite certains patients à s'automédicamenter.»

Selon l'étude, les patients qui font usage de cannabinoïdes et de cannabis sont plus susceptibles de souffrir de troubles mentaux et consomment souvent d'autres médicaments, ce qui pourrait provoquer des interactions néfastes pour leur santé.

L'étude a été menée auprès de 457 patients du CUSM souffrant de fibromyalgie et a été publiée dans le journal Arthritis Care & Research.

 

Article collecté sur le site :

http://fr.canoe.ca/sante/archives/2012/06/20120624-143220.html

 

Edité le 27 juin 2012 par :

signature 2

 

Publié dans Articles collectés

Partager cet article
Repost0

Maîtriser votre douleur

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

u25083419En acceptant le fait que votre douleur chronique est réelle, vous ferez le premier pas en vue de la maîtriser. Lorsque vous serez capable de décrire clairement et précisément votre douleur, il sera peut-être plus simple d'en parler aux autres. Cela vous aidera à comprendre votre douleur et il vous semblera peut-être plus facile d'en parler avec votre médecin.

Parlez à votre médecin de la meilleure façon de gérer votre douleur

Lorsque vous commencerez à comprendre votre douleur, parlez-en à votre médecin. Peut-être en avez-vous déjà parlé avec lui, mais si votre traitement actuel ne réduit pas votre douleur, vous devez le consulter à nouveau pour en reparler. Il vous prescrira peut-être un nouveau traitement ou vous adressera à un spécialiste de la douleur ou à une clinique spécialisée dans le traitement de la douleur.


La douleur neuropathique nécessite une prise en charge de longue durée

Parce que les nerfs endommagés se régénèrent rarement complètement, vous pourriez ressentir la douleur pendant une longue période [10]. Les techniques modernes de prise en charge de la douleur peuvent réduire considérablement la douleur que vous ressentez. Votre médecin peut vous conseiller des traitements et des techniques pour vous aider à participer activement à la vie de tous les jours.

 

Article récolté sur le site :

http://www.douleurmysterieuse.be/takingcontrol.html

 

Edité le 26 juin 2012 par :

Evy - signature animée Titi


Publié dans Articles collectés

Partager cet article
Repost0

Douleur chronique : pourquoi c'est grave

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Douleur chronique: pourquoi c'est grave

La douleur chronique est une maladie en elle-même, que personne ne peut voir mais qui fait des ravages dans les vies qu'elle touche. Et un Belge sur 5 est concerné. Il est donc important de mieux la connaître.

Qu'est-ce que c'est que la douleur chronique?

Médicalement, la douleur chronique est définie comme:

  • durant plus de trois mois,
  • persistant au-delà de la maladie ou de la blessure qui en est la cause originale,
  • et résistant à une bonne prise en charge.

Les implications de la douleur chronique


 La douleur est une expérience purement subjective: elle n'a pas d'existence en dehors des sensations de la personne touchée. Mais cette pure sensation a des conséquences psychologiques (repli sur soi, sentiments dépressifs...), mais aussi sociales ou professionnelles.


En effet, la douleur ne peut se partager, et il est parfois difficile pour l'entourage de comprendre une personne qui se plaint et ne peut participer à toutes les activités, pendant une très longue durée, et sans avoir de signe concret de mauvaise santé.


L'activité professionnelle, quant à elle, peut rester possible mais ce n'est pas toujours le cas. Souvent, une personne souffrant de douleur chronique aura besoin de s'absenter les jours où elle a le plus mal... et tous les postes ne le permettent pas.
Comment bien lutter contre la douleur chronique?

En cas de douleur chronique, le premier pas est de consulter un centre spécialisé dans la douleur.


Il y en a plusieurs dans le pays. Ces centres offrent une prise en charge multidisciplinaire (médecins, kinésithérapeutes, éventuellement psychologues) qui pourront aborder tous les aspects de la douleur après avoir vérifié que le traitement mis en place est le bon.


L'autre élément important est de ne pas laisser la douleur prendre une trop grande place, de continuer à bouger et à vivre. C'est souvent très difficile, parce que cela contredit les instincts naturels en cas de douleur: se replier sur soi, attendre d'aller mieux pour s'activer, ne plus bouger le ou les membres atteints...

Ces réflexes sont utiles quand la douleur est de courte durée; si elle s'installe pour de bon, ils risquent de priver la personne atteinte d'une grande partie de sa qualité de vie.

Mis à jour par le 20/06/2011
Créé initialement par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/03/2010

Sources : Centre douleur chronique du CHU Brugmann à Bruxelles

 

Article collecté sur le site :

http://www.e-sante.be/douleur-chronique-pourquoi-c-est-grave/actualite/1513?from_nl=ok

 

Edité le 26 juin 2012 par :

signature 2

Publié dans Articles collectés

Partager cet article
Repost0